Droits de l'Homme

Déclaration de la Délégation algérienne 35ème session du Conseil des Droits de l’Homme Point 10 : de l’ordre du jour Débat général Genève, le 21 juin 2017

Monsieur le Président,

Ma délégation souligne l’importance de la coopération technique et le renforcement des capacités des Etats dans le domaine des droits de l’homme. Nous saluons les efforts de notre Conseil et du Haut-commissariat aux droits de l’homme, visant à apporter une assistance adéquate et de qualité, aux Etats qui en expriment le besoin.

Ma délégation souhaiterait réagir sur la question des événements récents aux Venezuela. Tout en reconnaissant le rôle et la responsabilité de l’Etat dans la protection et la promotion des droits de l’homme de sa population, l’Algérie souligne la nécessité de respecter la souveraineté de la République Bolivarienne de Venezuela conformément aux principes universels de non-ingérence dans les affaires intérieurs des Etats, consacrés dans la Charte des Nations Unies.

L’Algérie salue l’engagement du Gouvernement légitime en place, à protéger ses citoyens et réunir les conditions permettant le plein respect des droits de l’homme et des libertés individuelles et collectives. L’Algérie exprime son soutien aux efforts déployés par le Gouvernement en vue de trouver une solution à la crise actuelle à travers un dialogue national inclusif. La communauté internationale est appelée, à cet égard, à soutenir ces efforts et d’accorder, le cas échéant, l’assistance technique nécessaire au Venezuela, si le gouvernement de ce dernier le requiert.

 

Merci Monsieur le Président.