Droits de l'Homme

Déclaration de la Délégation algérienne 35ème session du Conseil des Droits de l’Homme Point 10 : de l’ordre du jour Dialogue interactif sur la situation des droits de l’homme en République Démocratique du Congo Genève, le 20 juin 2017

Monsieur le Président ;

Ma délégation salue les efforts déployés par le Gouvernement de la République Démocratique du Congo en vue d’apporter une réponse adéquate, dans le cadre du respect des droits de l’homme, à la situation difficile dans certaines régions du pays en particulier le Kasaï. Ma délégation salue les mesures entreprises afin de traduire en justice les responsables des graves violations des droits de l’homme, entre autres, à travers la Commission d’enquête créée pour cet objectif.

La République Démocratique du Congo a fait preuve d’une grande responsabilité quant à la réunion des conditions nécessaires pour mener des enquêtes sur les allégations et cas de violations des droits de l’homme. Ma délégation est d’avis que la justice congolaise est capable de prendre en charge cette question, notamment avec le niveau de coopération que la RDC entretient en permanence avec le Bureau du HCDH sur place et avec notre Conseil.

Ma délégation exhorte la République Démocratique du Congo, à poursuivre ses efforts en matière de promotion et de protection des droits de l’homme, ainsi que sa coopération avec les mécanismes africains et onusiens des droits de l’homme, entre autres, le Haut-commissariat aux droits de l’homme. Ma délégation, appelle à cet égard, la communauté internationale à apporter à la RDC, le soutien nécessaire requis, et le Bureau du HCDH à fournir l’assistance technique et le renforcement des capacités en concertation avec le gouvernement de la RDC.

 

Je vous remercie, Monsieur le Président.